Dimanche 28 mars 2021, faisons un pas, des pas pour le climat en Béarn des Gaves !

Nous vous invitons à nous rejoindre pour marcher pour le climat à Salies-de-Béarn à 10h30.

Lieu de rendez-vous : derrière l'école de musique (ancienne gare) sur le site « Lo Casau ».

Vous avez pu lire dans la presse locale (Sud-Ouest du 16/03/21 - page 10 et La République des Pyrénées - page 7), les compte-rendus de la conférence de presse tenue par nos quatre députés des Pyrénées-Atlantiques sur le projet de loi « Climat et résilience ».

Il est question de défendre le trafic aérien ou l'avion à hydrogène : « Le trafic aérien c'est 0,002% des émissions de CO2 de notre pays, 5% du secteur des transports » quand, d'après le cabinet BL Evolution, le secteur aérien serait responsable de 7,3% de l'empreinte carbone de la France ( https://reporterre.net/EN-BEDE-L-avion-un-secteur-qui-doit-beaucoup-decroitre ).

Nous pourrions tout aussi bien leur opposer des « éléments de désenfumage » parus en septembre 2020 sur le blog mediapart (https://blogs.mediapart.fr/atelier-decologie-politique-de-toulouse/blog/290920/avion-hydrogene-quelques-elements-de-desenfumage ) .

Il est mention « d'escroquerie intellectuelle » pour qualifier la convention des 150 citoyens en parlant de lobby vert. Mais les lobbys sont omniprésents dans nos différentes institutions et les citoyen.ne.s veulent s'exprimer sur ce sujet global.

A l'initiative de plusieurs associations ( https://vraieloiclimat.fr/28mars/appel ), différentes marches sont organisées en France à l'aube du débat en séance plénière le 29 mars à l'Assemblée Nationale.

Si vous voulez en savoir plus et échanger sur le sujet, venez nous rejoindre le temps d'une marche dans une ambiance chaleureuse. Nous aussi en Béarn des Gaves, nous voulons un monde plus harmonieux, plus respectueux et pouvons porter et défendre ces valeurs sans nous déplacer jusqu'à une capitale régionale tout en contrôlant notre empreinte carbone.

Nos voix portent au-delà du territoire… jusqu'à l'Assemblée Nationale. Et il y a une échéance l'année prochaine…

Alors Madame, Messieurs les député.e.s, merci de défendre nos convictions lors de votre débat le 29 mars en renforçant les articles du projet de loi et non en détricotant les mesures de la Convention citoyenne pour le climat.


33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout